| Renouvellement d’adhésion à l’ALQ pour l’année 2022 | Formations | Le roman graphique : les États-Unis, l'Europe, le Japon, le Québec*

Le roman graphique : les États-Unis, l’Europe, le Japon, le Québec*

Date

2 juin 2015 au 9 juin 2015

Formateur

Eric Bouchard
Professeur au département de français au Cégep du Vieux Montréal.
Libraire spécialisé en bandes dessinées à la Librairie Monet de 2004 à 2012 : d'abord comme responsable de la section, puis comme responsable du blogue Le délivré.

Plan de la formation

Séance 1 : Le concept de roman graphique

Introduction : un certain flou artistique !
0.1 L’utilisation du terme roman graphique dans les médias
0.2 Définitions générales de la bande dessinée et du roman graphique
0.3 Enjeux esthétiques et thématiques

L’avènement du concept
1.1 Émergence de la bande dessinée d’auteur
1.2 Labellisation éditoriale et marché des librairies

Variations et tensions autour du concept
2.1 De la fin des années 70 à la fin des années 80 : le récit avant l’objet
2.2 Années 90 : boom de l’édition alternative et défrichage d’un nouveau créneau éditorial
2.3 Décennie 2000 : récupération industrielle du concept et de ses auteurs, et polarisation des alternatifs

Décennie 2010 : remise en question du concept
3.1 Discours médiatique et malaise des auteurs
3.2 Éclatement des formats éditoriaux
3.3 Une mission politique et culturelle remplie ?

Séance 2 – Les principaux auteurs, mouvances et éditeurs associés au roman graphique

Introduction
0.1 Retour sur la révolution du concept et son influence
0.2 Roman graphique et bande dessinée d’auteur

En Amérique anglophone
1.1 Contre-culture et anti-héros : Robert Crumb et ses héritiers
1.2 Drawn & Quarterly : la veine intimiste
1.3 Joe Sacco et le reportage engagé
1.4 Chris Ware et les formalistes
1.5 Allison Bechdel et les littéraires

En Europe
2.1 Lewis Trondheim et l’Oubapo
2.2 David B. et le récit de rêve
2.3 Guy Delisle et le récit de voyage
2.4 Fabrice Neaud et le projet autobiographique
2.5 Manuele Fior et l’émancipation esthétique

Au Japon
3.1 Yoshihiro Tatsumi : gekiga contre manga
3.2 Jiro Taniguchi, l’ambassadeur
3.3 Récits de la marginalité
3.4 La bande dessinée coréenne

Au Québec
4.1 Julie Doucet, Henriette Valium et la Montreal Comix Scene
4.2 Michel Rabagliati, La Pastèque et l’objet-livre
4.3 Jimmy Beaulieu, Mécanique générale et l’urgence de dessiner
4.4 Vincent Giard, Colosse et la posture du fanzinat
4.5 Zviane, Pow pow et le socio-financement

Date limite d'inscription

27 mai 2015

Documents liés à la formation

Politique de remboursement

Pour une annulation effectuée après la date limite d’inscription les frais d’inscription demeurent exigibles.

Les substitutions sont acceptées à tout moment.

Personne responsable

Geneviève Bernier
Chargée de développement professionnel
T : 514-526-3349 poste 22
gbernier@alq.qc.ca

Inscrivez-vous !

Désolé, la période d'inscription est maintenant terminée.

© 2022 Association des libraires du Québec (ALQ) - Tous droits réservés
Association des libraires du Québec (ALQ)
Grâce au soutien financier de : Sodec