| Portrait de la Librairie Alire

Portrait de la Librairie Alire

Portrait de la Librairie Alire

6 Décembre 2022 - Divers

Depuis 1987, la Librairie Alire fait le bonheur des lecteurs et des lectrices de la Rive-Sud de Montréal. Cette année, Robert Leroux et Manon Trépanier, copropriétaires, et toute leur équipe ont entrepris un vaste chantier… déménager la librairie! Dorénavant sise dans le magnifique Vieux-Longueuil, la Librairie Alire a dorénavant pignon sur rue et est installée dans un local vraiment inspirant et lumineux.

On s’entretient avec Manon afin de discuter de ce grand changement pour la librairie, mais aussi pour revenir sur la belle et longue histoire d’Alire!


La Librairie Alire a été fondée en 1987, il y a exactement 35 ans, pouvez-vous nous en faire un bref historique?
La librairie Alire a ouvert ses portes à la Place Longueuil en 1987.  Les années 1994-1995 ont été charnières car c’est à ce moment que nous avons informatisé les opérations et développé le service aux collectivités.  De plus, Robert a commencé à s’impliquer sérieusement au sein de l’Association des libraires, ce qui lui a permis confronter sa vision du métier de libraire à celle de ses pairs.  Mais le tournant majeur a eu lieu en 2002, alors que nous sommes déménagés, toujours dans la Place Longueuil, dans un local trois fois plus grand que celui que nous occupions.  Cela nous a permis de bonifier notre service aux collectivités et d’organiser de nombreuses animations.  Mon engagement au sein du comité du Prix des libraires m’a fait connaitre à l’extérieur de la librairie et les expériences médiatiques qui s’en sont suivi ont également contribué au succès de notre librairie.  Puis, après trente-cinq ans à la Place Longueuil, nous avons dû nous retrousser les manches, trouver un nouveau local et rebâtir une nouvelle librairie, en pleine pandémie.  Maintenant que nous y sommes, nous voyons ce défi comme une opportunité!

Après 35 ans à la tête d’une librairie, on vous sent toujours aussi passionné.e.s. Qu’est-ce qui vous motive et vous habite toujours autant dans votre métier?
L’engagement de notre super équipe, ainsi que le soutien de notre clientèle nous dynamisent.  De plus, l’édition québécoise, qui a le vent dans les voiles, nous donne envie de nous en faire les porte-parole plus que jamais.

 

Jean-Marc, Linda (en compagnie de deux client.e.s) et Mélanie, libraires à la Librairie Alire.


Le Québec vit, depuis quelques années, un boom d’ouvertures de librairies indépendantes. Qu’auriez-vous à dire à un.e jeune qui projette de se lancer dans cette aventure ou qui vient tout juste de le faire?
Engage-toi au sein de ton association et de ta communauté.

Cette année, vous relevez le défi d’un déménagement qui vous permet d’avoir pignon sur la charmante rue Saint-Charles à Longueuil. Pouvez-vous nous décrire vos nouveaux locaux?
Dans un décor épuré et résolument contemporain, la librairie prend place sur deux étages au cœur du Vieux Longueuil, face à un magnifique parc. Les nouveaux locaux sont très lumineux; non seulement la librairie est-elle abondamment fenestrée, mais en plus, l’éclairage, conçu et fabriqué en Montérégie, y est très soigné. Dès l’entrée, le livre québécois y est mis en évidence.

Quel sont les premiers échos de votre clientèle depuis que vous avez rouvert dans votre nouveau décor?
Les clients sont soulagés et très heureux de nous retrouver. Plusieurs se sont dit ravis que nous nous rapprochions d’eux. Nous recevons également de nouveaux clients qui nous découvrent. Enfin, on nous mentionne souvent le bonheur deretrouver l’équipe, serviable et passionnée.

Quels sont vos projets dans les prochains mois et vos rêves à plus long terme pour la librairie?
Nous continuons à nous installer et à prendre nos marques dans notre nouvel environnement. Dans les prochains mois, nous comptons amorcer de nouveaux partenariats avec des organismes du Vieux-Longueuil. Nous allons aussi préparer debelles animations.  Enfin, nous commençons doucement à préparer la relève.

 


Et quelques questions éclair pour conclure!

Votre lecture du moment?
Robert :
 L’allégorie du tiroir à ustensiles de Fabien Cloutier, un auteur de Longueuil.
Manon : À boutte de Véronique Grenier, un essai nécessaire et tellement magnifique.

Un livre qui doit toujours figurer dans le fonds de la Librairie Alire parce que vous le recommandez régulièrement?
Robert : 
America de Denis Vaugeois chez Septentrion.
Manon : Le recueil de nouvelles Humains aigres-doux (Marchand de Feuilles) de Suzanne Myre, qui est mon autrice porte-bonheur et qui vient de sortir un très bon roman (Le Sanatorium des écrivains) chez L’Instant même, un éditeur du Vieux-Longueuil.

Comme l’année tire à sa fin, votre livre de l’année?
Robert : 
Le programme double de la femme tuée de Carole David chez Les Herbes rouges.
Manon : Mélasse de fantaisie de Francis Ouellette aux éditions La Mèche.


© 2023 Association des libraires du Québec (ALQ) - Tous droits réservés
Association des libraires du Québec (ALQ)
Grâce au soutien financier de : Sodec