| Pascale Brisson-Lessard et Mélanie Langlois - Récipiendaires du Prix d'excellence de l'ALQ

Pascale Brisson-Lessard et Mélanie Langlois – Récipiendaires du Prix d’excellence de l’ALQ

13 mai 2021 - Actualités

L’ALQ est fière de remettre pour la neuvième année son Prix d’excellence, qui honore un(e) libraire certifié(e)[1] en soulignant son travail exceptionnel. Cette année, peut-être plus que jamais, les libraires de partout au Québec et au-delà se sont dépassés. Devant une véritable ruée vers les livres, refuges par excellence, les libraires ont redoublé d’ardeur pour s’assurer du meilleur service à la clientèle qui soit. À année exceptionnelle, nous répondons Prix d’excellence exceptionnel. Ainsi, nous remettons non pas un, mais deux prix cette année! Les lauréates sont Pascale Brisson-Lessard (Librairie Marie-Laura à Jonquière) et Mélanie Langlois (Librairie Liber à New Richmond).

Chaque lauréate recevra une bourse de 2 000 $ provenant du ministère de la Culture et des Communications. « Les libraires sont des femmes et des hommes de passion, profondément engagés dans leur profession et habités du désir de transmettre le plaisir de la lecture. Je félicite les lauréates du Prix d’excellence et je salue en elles de grandes alliées de cette culture québécoise dont nous sommes fiers », a souligné la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy.

Pascale Brisson-Lessard s’est démarquée par sa polyvalence, sa créativité et sa haute performance. Ayant à la fois une grande virtuosité dans sa capacité à répondre aux suggestions de lecture que demande la clientèle variée, réussissant souvent à faire découvrir des œuvres moins connues, elle a aussi réussi, pendant cette année exigeante, en plus du travail quotidien, à accueillir de nouveaux collègues en pleine pandémie et les encadrer en sa qualité de compagne reconnue par le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT), maintenir le club de lecture du Premier Roman de manière virtuelle, créer des partenariats avec des entreprises locales pour mettre sur pied des boites mystères thématiques, diffuser des vidéos quotidiennes sur les réseaux sociaux pour présenter l’offre de la librairie, ainsi que créer un nouveau site Internet pour permettre la vente de livres scolaires.

« On pourrait en parler longtemps, mais Pascale est excellente dans pratiquement tous les aspects du travail. Notre présence sur nos réseaux sociaux pendant la pandémie, la mise en place des boîtes mystères et le fait qu’on ait réussi tout simplement a passé au travers du confinement, c’est grâce à elle. J’ai de la difficulté à imaginer un libraire plus complet », affirme Maximilien Bouchard, propriétaire de la Librairie Marie-Laura.

Apprenant qu’elle avait été choisie pour recevoir ce prix, la récipiendaire s’est exprimée ainsi : « Je suis immensément émue et fière de recevoir le Prix d’excellence en cette année marquée par l’incertitude et le besoin de se réinventer pour mieux avancer. Je suis choyée de faire partie de l’équipe de la Librairie Marie-Laura qui a su me faire grandir comme libraire et comprendre que j’ai ma place dans ce métier dont les seules limites sont celles que nous nous imposons. Je voudrais également remercier notre clientèle exceptionnelle toujours au rendez-vous et réceptive à nos projets qui contribuent à réinventer notre approche et à rendre plus accessible la littérature. »

Mélanie Langlois s’est distinguée par sa gestion remarquable, son esprit d’équipe, son humanité et son inventivité débordantes. Propriétaire de la librairie depuis 4 ans et demi, elle est toujours en quête de nouvelles manières d’animer sa librairie et de réunir sa communauté autour de la littérature (que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des murs) ce qui fait de sa librairie un véritable phare culturel en Gaspésie. Dès le 26 mars, soit à peine 3 jours après que le gouvernement ait annoncé le premier grand confinement, elle avait déjà réorienté complètement le service en ligne, puis revu la librairie en formule « comptoir à emporter », a su mettre sur pied un service d’autocueillette sans contact, ainsi que de livraison à domicile (eh oui, elle faisait aussi des livraisons!). Sans compter que sur le plan humain, elle s’investit aussi par le biais de publications humoristiques sur les réseaux sociaux, de dons à la guignolée, ou de partenariats solidaires avec des entreprises locales.

« Les idées fusent de partout, les projets prennent vie! En effet, Mélanie a toujours su faire preuve d’un leadership de feu, forte d’une détermination à toute épreuve et d’une persévérance proverbiale. Rares sont les entrepreneurs de sa trempe : hors-pair, dévouée, passionnée, visionnaire. Et profondément humaine. Elle invite tous les employés à prendre activement part aux prises de décision qui touchent l’entreprise entière et leur rappelle que la réussite de la librairie revient à l’investissement de l’équipe », témoigne François-Alexandre Bourbeau, libraire à la Librairie Liber.

Touchée de recevoir ce prix, la lauréate a mentionné ceci : « J’ai bien sûr été transportée de joie en apprenant la nouvelle. Ça fait toujours chaud au cœur d’être reconnus par ses pairs. Par sa gang! Mais quand on m’a lu la lettre qui était à l’origine de tout ça, j’étais sans voix. La valeur de cette reconnaissance venait d’être doublée. Parce qu’il n’y a aucun trophée qui peut remplacer les mots que m’ont offert mes collègues. Je me sens privilégiée d’exercer ce métier, fait de passion, de mots, de rencontres et de partage. Privilégiée surtout de faire partie d’une équipe d’humains aussi formidables! »

Le jury de cette année était composé de : Olivier Boisvert (libraire à la Librairie Gallimard de Montréal et lauréat du Prix en 2018), Shannon Desbiens (libraire à la Librairie Les Bouquinistes à Chicoutimi et lauréat du Prix en 2016), Chantal Fontaine (libraire à la Librairie Moderne à St-Jean-sur-Richelieu et lauréate du Prix en 2020), Maximilien Bouchard (libraire-propriétaire de la Librairie Marie-Laura à Jonquière et secrétaire du conseil d’administration de l’ALQ), Marie-Hélène Vaugeois (libraire-propriétaire à la Librairie Vaugeois à Québec et lauréate du Prix en 2014). Soulignons que toute l’interprofession du milieu du livre a été invitée à soumettre le nom de candidat.e.s potentiel.le.s en début d’année. Cette liste a ensuite été soumise au jury, liste de laquelle il est donc parti pour faire sa sélection finale.

———-

Au sujet de Pascale Brisson-Lessard

Détentrice d’une maîtrise en études littéraires françaises de l’Université du Québec à Chicoutimi, Pascale Brisson-Lessard a obtenu son diplôme de qualification professionnelle pour le métier de libraire en 2017. Devenue libraire en 2008 pendant ses études de premier cycle, elle fait un petit détour par l’enseignement collégial avant de replonger dans le métier, en 2014, à la Librairie Marie-Laura qu’elle considère comme sa deuxième famille. Depuis, elle ne cesse de multiplier les idées et les projets pour faire rayonner la librairie:

  • Membre du comité de sélection du Prix des libraires, catégorie Roman|Nouvelles|Récit, volet hors Québec pour les années 2018 à 2021;
  • Membre du jury du Prix littéraire Damase-Potvin;
  • Membre du jury des Prix littéraires du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean;
  • chroniqueuse à Radio-Canada dans les capsules “Quoi lire en 90 secondes” diffusées au Téléjournal Extra en 2018-2019;
  • Rédactrice de « Craques » pour la revue Les libraires;
  • Formatrice du cinquième rendez-vous littéraire de l’ALQ (Les écritures de soi);
  • Libraire-expert du comité de formation de l’ALQ;
  • Compagnon de formation pour le diplôme de qualification professionnelle pour le métier de libraire;
  • Co-animatrice du club de lecture local dans le cadre des Rendez-vous du premier roman;
  • Responsable du marketing numérique;
  • Responsable de la logistique de la rentrée scolaire 2020;
  • Réorganisation de l’activité de la librairie pendant le confinement;
  • Instigatrice des boîtes mystères thématiques de la Librairie Marie-Laura, lancées en juin 2020.

 

Au sujet de Mélanie Langlois 

Détentrice d’un baccalauréat en littérature française et québécoise de l’Université Laval, Mélanie Langlois a obtenu son diplôme de qualification professionnelle pour le métier de libraire en 2014. Libraire depuis 2012 à la Librairie Liber, elle en devient la propriétaire en novembre 2016. Elle s’implique à plusieurs niveaux afin de faire rayonner le livre et la lecture :

 

 

 

 

[1] La norme professionnelle, développée par Compétence Culture, est la référence ayant fait consensus dans le milieu des librairies du Québec établissant les compétences de base essentielles à l’exercice de la profession Libraire. Elle donne lieu à deux voies de professionnalisation importantes pour les libraires : le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) pour la formation des apprentis libraires et le Processus d’évaluation et de reconnaissance des personnes expérimentées (PERCPE) pour la reconnaissance et la valorisation des libraires d’expérience.

 


© 2021 Association des libraires du Québec (ALQ) - Tous droits réservés
Association des libraires du Québec (ALQ)
Grâce au soutien financier de : Sodec