| Chantal Fontaine remporte le Prix d'excellence de l'ALQ 2020 | Une libraire qui incarne la force tranquille

Chantal Fontaine remporte le Prix d’excellence de l’ALQ 2020 | Une libraire qui incarne la force tranquille

7 mai 2020 - Actualités

L’Association des libraires du Québec (ALQ) est fière de remettre pour la huitième année son Prix d’excellence, qui honore un(e) libraire certifié(e)[1] en soulignant son travail exceptionnel. La lauréate 2020, Chantal Fontaine, libraire à la Librairie Moderne à St-Jean-sur-Richelieu s’est démarquée par son implication inégalée, son dévouement à faire connaître davantage la littérature jeunesse, ainsi que par ses aptitudes remarquables pour répondre aux lecteurs.trices de tous acabits. Elle incarne cette force tranquille; elle ne cherche jamais la lumière et préfère la mettre sur les livres.

« Chantal a une culture livresque qui est remarquable. Je ne sais pas où elle met tout ça dans sa tête, mais quel cadeau rare et merveilleux! Ce qui la distingue vraiment, c’est sa merveilleuse capacité à partager sa passion, non seulement avec nos clients en librairie, mais aussi à travers ses textes dans la revue Les Libraires, sur Internet, en conférence, en balado, etc. C’est toujours un grand privilège de travailler avec une personne si gentille, positive et généreuse, qui continue sans cesse de faire rayonner la librairie! », affirme Roger Chaar, propriétaire de la librairie Moderne.

Une bourse de 2 000 $ provenant du ministère de la Culture et des Communications a été remise à Mme Fontaine. « Dans l’univers du livre, les libraires jouent le rôle essentiel de passeurs par qui le livre voyage des mains de l’auteur à celles du lecteur. Alliés naturels des créateurs, ils sont entièrement dédiés à cet art qui contribue à l’expression de notre culture et de notre identité, à la réussite sociale et scolaire ainsi qu’à la pérennité de notre langue. Je félicite chaleureusement la lauréate du Prix d’excellence 2020, madame Chantal Fontaine et je la remercie de son engagement à faire rayonner le livre, et à le mettre en valeur auprès des jeunes lecteurs », a souligné la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy.

Apprenant qu’elle avait été choisie pour recevoir ce prix, la récipiendaire s’est exprimée ainsi : « Je suis profondément touchée de recevoir ce prix et c’est un immense honneur que d’être honorée par mes pairs. Être libraire, c’est se mettre à l’écoute des gens, saisir ce qui les anime afin de dénicher le bon bouquin. C’est aussi échanger, partager, discuter et surtout, ne pas juger. Que la personne devant nous ait 6, 34 ou 72 ans, ne change strictement rien. C’est son désir de lire qui prime et qu’il faut combler. Le plus merveilleux dans ce métier, c’est que ces rencontres nous font grandir en tant que personne, en tant que libraire. Merci, donc, à tous ceux et celles qui ont alimenté ma curiosité, et ce, dans tous les domaines. Je profite de ma tribune pour inviter les médias à souligner davantage la richesse de la littérature jeunesse. Celle d’ici est forte et mérite une plus grande visibilité. Elle brille par toutes ses possibilités ; elle enrichit la pensée de nos enfants, développe leur imagination et diversifie leurs opinions. Elle contribue à en faire des citoyens et citoyennes éclairé.e.s. Je salue tous ceux et celles qui la créent, qui y croient et qui la diffusent. Je m’efforcerai de faire honneur à ce prix autant qu’au métier qui me passionne. »

Le jury de cette année était composé de : Olivier Boisvert (libraire à la Librairie Gallimard de Montréal et lauréat du Prix en 2018), Éric Simard (libraire-copropriétaire des librairies Du Square à Montréal et président du conseil d’administration de l’ALQ) et Marie-Hélène Vaugeois (libraire-propriétaire à la Librairie Vaugeois à Québec et lauréate du Prix en 2014). Soulignons que le règlement a été modifié cette année. Ainsi, toute l’interprofession du milieu du livre a été invitée à soumettre le nom de candidat.e.s potentiel.le.s en début d’année. Cette liste a ensuite été soumise au jury, liste de laquelle il est donc parti pour faire sa sélection finale.

Au sujet de Chantal Fontaine

Libraire depuis 25 ans à la Librairie Moderne, elle a obtenu son diplôme de qualification professionnelle pour le métier de libraire en 2016, la même année où elle devenait responsable des achats et des activités à la librairie.

Ces implications sont nombreuses :

  • Membre du comité de sélection du Prix des libraires, catégorie Jeunesse de 2015 à 2020;
  • Membre du comité de sélection du Prix des libraires, catégorie Roman|Nouvelles|Récit, volet hors Québec, 2020;
  • Membre du groupe Les libraires conseillent depuis 2016;
  • Membre de différents comités de Communication-Jeunesse, de 2012 à 2016;
  • Depuis 2013, rédaction de craques pour la revue Les libraires, revue dans laquelle elle a aussi participé à différents dossiers, dont un sur le rentrée littéraire jeunesse en 2019;
  • Membre du jury du Prix Saint-Pacôme, volet étranger, depuis 2017;
  • Animation d’un club de lecture mensuel, depuis 2017
  • Participation au balado La vie secrète des libraires, décembre 2018;
  • Rédaction de suggestions de lecture pour la page de la revue Les Libraires dans les revues Les Débrouillards (2018 à 2020) et Curium (2018-2019);
  • Membre du jury du Prix Hubert-Reeves, catégorie Grand public, 2020.

Au sujet de l’ALQ

Créée en 1969, l’ALQ est un intervenant majeur dans l’industrie du livre. Elle a pour mission de contribuer au développement professionnel des libraires et à l’essor économique de la librairie comme lieu essentiel de diffusion de la culture. L’ALQ compte 134 membres, des librairies indépendantes réparties principalement sur l’ensemble du territoire québécois et quelques-unes hors Québec. Pour tous les détails et le règlement de ce prix, consultez le www.alq.qc.ca.

[1] La norme professionnelle, développée par Compétence Culture, est la référence ayant fait consensus dans le milieu des librairies du Québec établissant les compétences de base essentielles à l’exercice de la profession Libraire. Elle donne lieu à deux voies de professionnalisation importantes pour les libraires : le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) pour la formation des apprentis libraires et le Processus d’évaluation et de reconnaissance des personnes expérimentées (PERCPE) pour la reconnaissance et la valorisation des libraires d’expérience.


© 2020 Association des libraires du Québec (ALQ) - Tous droits réservés
Association des libraires du Québec (ALQ)
Grâce au soutien financier de : Sodec